Nouveau design !

Chez Food se refait une beauté

Tadaaaaa ! Ça vous plaît ? Moi oui, plutôt.

Voilà, que dire de plus ? Que je n’ai pas été très présent dernièrement ? Oui je sais, j’ai traversé une phase de doutes, de questionnements ; la cuisine, la gastronomie me passionnent plus que jamais, et l’envie de partager cette passion est toujours bien présente, mais parfois je me demande sous quelle forme et par quel “angle” attaquer la chose…

J’ai donc commencé par m’atteler à la restructuration visuelle du site, pour lui donner une fraîcheur bien méritée ! Et en profiter pour rendre sa lecture plus agréable sur smartphone, puisque vous êtes apparemment une majorité à me lire dans le métro ou sur la cuvette des chiottes !

J’en profite pour remercier chaleureusement Mme. Tilash qui a réalisé mon portrait hyperréaliste, devenu le nouveau logo du site ! (voir ci-dessus)

Autres nouveautés ? Bah oui, vous les voyez les petits boutons tout en haut à gauche ? Une page Youtube, qui a pour l’instant été laissée à l’abandon, mais qui sait… Et puis un compte Instagram, qui cherche encore un peu sa personnalité, mais que je vous encourage quand même vivement à follower !

La peinture est encore humide, donc si vous voyez des petites égratignures par-ci par-là (bugs, images manquantes, textes en anglais…) n’hésitez pas à me le signaler pour que je répare ça au plus vite.

Alors what’s next ?

J’ai quelques petites idées dans ma poche… mais je ne veux pas tomber dans le piège de vous annoncer des choses pour finir par ne pas tenir mes promesses. Alors patience, et surtout un très grand merci à vous qui lisez ces lignes, je sais que vous êtes là et ça me fait chaud au cœur.

Courage à tous en ces temps cloîtrés, et profitez-en pour expérimenter en cuisine !

Et pour finir un petit hommage à l’ancien design, qu’il repose en paix.

La Prohibition

notes veloutées

La Prohibition - Gésiers de Canard confits, quinoa et Pommes de Terre Grenailles

Dans ce petit bout de rue, il semblerait que le feng shui culinaire soit en concordance avec la constellation des papilles ! Rue André Portes, c’est son nom, il y a L’Arrivage, dont je vous parlais avec enthousiasme il y a quelque temps, il y a aussi Fritto, dont les fritures ont été élues Meilleur lèche-doigts par le guide Fooding 2020, et puis… et puis il y a La Prohibition.

Lire la suite

The Marcel

sage comme une image

Depuis que The Marcel a changé de main, des murmures s’échappent de ce restaurant sétois aux notes de jazz. Des concerts organisés, des expos exposées et des assiettes envoyées par un chef au CV à rallonge, et puis… et puis vint l’étoile du guide Michelin.

Avec toutes les planètes alignées de la sorte, mon expectation était culminante. Peut-être un peu trop.

Lire la suite

L’arrivage

le petit jeune qui monte, qui monte

L'Arrivage - Filet mignon de cochon duroc en basse température, panais, grenailles, carotte de chez Albert, jus de cuisson miel et soja

Planqué à l’angle d’une petite ruelle à deux pas des Halles de Sète (où le chef se fournit quasi-exclusivement), L’arrivage a su rapidement conquérir les autochtones avec sa cuisine du marché raffinée. C’était donc avec enthousiasme que je suis rentré goûter la cuisine du chef Jordan Yuste, et l’enthousiasme m’a accompagné jusqu’à la sortie !

Lire la suite

Pastéis de nata – Belém vs Manteigaria

le match

Pasteis de Belem

Lorsqu’en février 2012 (putain 6 ans…) j’ai publié le premier article sur Chez Food, j’ai été contacté par une société secrète de blogueurs culinaires me menaçant m’invitant à signer la foodblog charte. Parmi les différentes clauses à accepter, je devais utiliser le mot umami dans au moins 1/3 de mes articles, éviter certains termes comme “humide” ou “orgasme buccal”, je vous passe les détails légaux et roboratifs… Une clause cependant concernait l’article de ce jour : “Clause 76 – Tout blogueur culinaire qui se respecte devra obligatoirement, si le bon vent l’amène du côté de Lisbonne au Portugal, goûter aux Pastéis de Belém et venir rapporter aussi vite que possible son avis objectif, subjectif, critique et introspectif sur ces tartelettes à la crème divines.”

Je n’ai donc pas le choix voyez-vous : je vous livre ici mes impressions sur les Pastéis de Belém, et j’en profite pour les comparer aux pastéis de nata de Manteigaria, le challenger.

Lire la suite




Maria Cantina

authentique

Pas des tacos

Ceci n’est pas un taco…

Pas des tacos

Ceux-ci ne sont pas des tacos…

Pas des tacos

CECI N’EST PAS UN TACO !!

Les tacos ont envahi la restauration sur le pouce, et tous les vendeurs de kebabs proposent ces infamies fourrées au cordon bleu avec des frites et un choix de deux, trois ou plusieurs viandes… Il faut accepter que la nourriture puisse évoluer, s’affranchir de la tradition, mais quand c’est pour remplacer un mets simple, fraîchement préparé avec peu d’ingrédients, par une crise cardiaque sous forme de pavé indigeste, je dis non.

Heureusement, à Montpellier, il y a Maria Cantina, petite taqueria qui fait des vrais tacos, sur place ou à emporter, pour respirer un air authentiquement mexicain.

Lire la suite




Issé Izakaya

zen jazzy

Issé Izakaya - Chutoro donburi, soupe miso, salade d'algues, tsukemono, saké

Si depuis mon arrivée à Sète je me régale des spécialités locales et des restaurants méditerranéens, et si je me sens chez moi dans cette ville qui place le manger en haut de la liste des priorités culturelles, il faut bien admettre que certaines cuisines me manquent. C’est le cas de mon âme sœur culinaire, la cuisine japonaise, quasi-absente de l’île singulière, et si peu représentée dans la région…

Alors, de passage à Paris, mes pieds avancent tout seuls, et j’abdique comme un somnambule pour me retrouver devant Issé Izakaya, afin de prendre une bouffée d’air nippon.

Lire la suite




Café Lulu

un café qui cache bien son jeu

Café Lulu - Menu

On va chez l’étoilé avec la salive pomponnée, on va chez le bistronome avec l’estomac jovial, et en général on va au petit café du coin pour un déjeuner rapide, sans prétention et pas cher.

Rapide, oui. Sans prétention, aucune. Pas cher, quasiment donné. Bon ? Bon !

Lire la suite