Paris 8e

Neva cuisine style et substance

Par · 22 mai 2014 · 4 commentaires

Neva cuisine

Neva cuisine fait parti de cette nouvelle vague de bistrots préférant une cuisine légère, mettant en avant les légumes, proposant une cuisine française bistronomique avec des frontières volontairement floues.

Ça c’est sur le papier.

En réalité, le bistrot il est plutôt loin… autant dans l’assiette que sur l’addition, la précision du scalpel ne trompe pas. À vue de nez, je dirais même que la chef Beatriz Gonzales a des rêves d’étoiles…

Lire la suite »

Publié dans : Paris 8e, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , , ,

Le Cinq où le manant devient prince

Par · 28 juillet 2012 · 2 commentaires

Quand on va au Cinq, on se met sur son trente et un, difficile de ne pas faire tâche dans ce décor de dorures, de miroirs, de tableaux, écrasés par ce plafond à cent lieues. Heureusement les quelques palmiers disséminés dans la salle nous aident à nous sentir moins ridicule. Cette touche de verdure à la fois grandiloquente comme ce qui l’entoure, et à la fois absurde dans ce paysage de Palace, annonce la couleur. Au Cinq, on ne se prend pas au sérieux, on n’est pas là pour manger trois olives en serrant les fesses et en conservant un rictus sec (à moins que ça ne soit l’inverse), on est là pour se détendre, manger à sa faim (pour ne pas dire s’éclater la panse) avec une cuisine de haut vol et abordable.

Que demande le peuple ?

Lire la suite »

Publié dans : Paris 8e, Restaurants
Mots-clefs: , ,

Pierre Gagnaire ma première fois

Par · 1 mars 2012

Pierre Gagnaire

En juillet 2011 je fus dépucelé. Tout le monde vous prévient que c’est magique, incroyable, mais on est tellement intimement convaincu de “savoir ce que c’est”. Mais c’est justement là qu’est la magie, car c’est à la fois exactement comme on le pense, et à la fois tellement différent.

En juillet dernier, j’ai donc mangé pour la première fois dans un restaurant ayant 3 étoiles au Guide Michelin. J’ai goûté à la nourriture préparée par un maestro, j’ai cassé la tirelire pour manger le cochon le plus cher de ma vie. Bref, je suis ruiné… pas à cause de la tirelire, non, mais parce que mon palais prétentieux, snob et exigeant, déjà moqué et méprisé par mes amis, est devenu encore plus prétentieux, snob et exigeant…

Lire la suite »

Publié dans : Paris 8e, Restaurants
Mots-clefs: