Articles contenant le mot ‘fraise’

La Mare aux Oiseaux envolée lyrique

Par · 13 juin 2015 · 4 commentaires

La Mare aux Oiseaux - Grue Royale

Les bouchons sur le périph’… Les conards qui klaxonnent… Les autoroutes interminables… Le dos en vrac, le t-shirt trempé de sueur, le cerveau qui palpite…

Et puis on arrive à la Mare aux Oiseaux

On gazouille avec les oiseaux en liberté un peu partout : les grues royales qui vous observent autant que vous les observez ou les poules poilues comme des shih tzu. On grattouille la tête du chien de la maison. On se prélasse dans le jacuzzi. On fait une sieste dans notre petite baraque sur pilotis. Et puis… et puis… on s’attable chez le Chef Eric Guerin pour poursuivre le voyage un peu plus loin encore…

Lire la suite »

Publié dans : Restaurants, Saint-Joachim
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Grom la fraise qui fit chavirer mon cœur

Par · 17 juillet 2014 · 2 commentaires

Grom - Fraise

Printemps 2009.
Mon chemin croise celui d’une catalane. Je bascule, marche sur la tête, perds l’appétit, puis le retrouve, puis le perds à nouveau… Mon cœur est marqué au fer rouge, ma citrouille fait le grand huit.

Quelques semaines plus tard.
Nous allons découvrir un glacier installé depuis peu à Paris, son nom est Grom, nous partageons une glace à la fraise. L’expérience est transcendantale, l’intensité du parfum de fraise est irréel, Mme. Tilash est conquise, moi aussi. Nous sommes heureux.

Lire la suite »

Publié dans : Douceurs, Paris 6e
Mots-clefs: , , , , , , , , ,

Mussubi boulettes salvatrices

Par · 4 avril 2014 · 3 commentaires

Mussubi - omusubi

Par un beau jour de printemps, je suis parti à la recherche d’un dim sum cantonais vivement recommandé. Je suivais le chemin préalablement mémorisé à travers les rues du 10e arrondissement quand je me suis retrouvé nez à nez avec une pancarte “fermé le lundi”… Déboussolé et abattu, l’estomac plein de reproches et vide de substance, je me suis mis à errer comme un spectre qui n’a pas pu assouvir sa destinée de son vivant.

Lorsque mes yeux vitreux se sont posés sur la façade de Mussubi, avec sa promesse d’omusubi authentiquement japonais, et bien que je n’avais jamais entendu parlé de ces boules de riz auparavant, mon ventre a enclenché la seconde vitesse et je me suis retrouvé à l’intérieur de cette petite cabane boisée, prêt à commander.

Lire la suite »

Publié dans : Paris 10e, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , ,

La Grenouillère cuisine de bois et d'acier

Par · 3 août 2013 · 2 commentaires

La Grenouillère

Cette année, pour mon anniversaire, j’ai décidé de m’offrir une petite escapade dans le Nord-Pas de Calais pour, enfin, goûter à la cuisine d’Alexandre Gauthier de la Grenouillère, et en profiter pour passer une nuit dans l’une des huttes de son auberge.

Les critiques sont (presque) unanimes : une cuisine sauvage, à la fois brute et raffinée, contemporaine, l’alliance subtile entre techniques de précision et produits naturels. Tout portait à croire que j’allais me sentir comme une grenouille dans sa mare…

Lire la suite »

Publié dans : Montreuil-sur-Mer, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La Ruche qui dit Oui je suis une abeille... il parait...

Par · 30 juin 2013 · 7 commentaires

La Ruche qui dit Oui - Comptoir Général

Depuis une petite année maintenant, je butine dans une ruche parlante, une ruche qui répond par l’affirmative ! Une fois par semaine, je prends mon sac à dos rayé, et je pars dard dard y chercher du bon miel (mais aussi des radis, des carottes, du paleron de bœuf, du fromage, des yaourts…).

Lire la suite »

Publié dans : Aventures culinaires, Paris 10e
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , ,

La cuisine moléculaire ou moderniste ode au vilain petit canard de la gastronomie

Par · 11 juin 2013 · 8 commentaires

Cuisine Moderniste - Sphérifications de petits pois

À la simple mention du terme “moléculaire”, les yeux se lèvent au ciel et la bouche se défigure dans une moue exprimant le dégoût. Puis, petit à petit, le regard se transforme, devient hautain et compatissant, les lèvres commencent à arborer un petit sourire narquois, et l’oreille se fait oisive… Comment écouter sérieusement ce pauvre énergumène qui pense que de la nourriture toute molle, fluorescente et pleine d’additifs, a quelque chose à voir avec le bon vieux ragoût mijoté par Mémé, avec amour et tendresse ?

Devant les a priori généralisés sur ce qu’on appelle la “cuisine moléculaire”, j’ai décidé qu’il était temps de remettre les pendules à l’heure.

Lire la suite »

Publié dans : Aventures culinaires, Foodlexique
Mots-clefs: , , , , , , , , , ,