Grom la fraise qui fit chavirer mon cœur

Par · 17 juillet 2014 · 2 commentaires

Grom - Fraise

Printemps 2009.
Mon chemin croise celui d’une catalane. Je bascule, marche sur la tête, perds l’appétit, puis le retrouve, puis le perds à nouveau… Mon cœur est marqué au fer rouge, ma citrouille fait le grand huit.

Quelques semaines plus tard.
Nous allons découvrir un glacier installé depuis peu à Paris, son nom est Grom, nous partageons une glace à la fraise. L’expérience est transcendantale, l’intensité du parfum de fraise est irréel, Mme. Tilash est conquise, moi aussi. Nous sommes heureux.

Grom - Melon, Pêche, Abricot, Chantilly

Vous l’aurez compris, je vais avoir du mal à être objectif en vous parlant de ce glacier. Mais contrairement à certains moments idylliques que l’on essaye en vain de recréer quelque temps plus tard ; les glaces de Grom ont continué, année après année, à m’enchanter.

Revenons tout d’abord sur cette fraise (disponible uniquement lorsqu’elle est en saison). Imaginez un fruit fraîchement cueilli, juteux et délicieux, acidulé et végétal, parfumé et puissant, maintenant broyez-le sauvagement, glacez-le rapidement, servez-le sur le champ, et dégustez-le en fermant les yeux… L’âme de la fraise dans une glace.

Afin de voler quelques photos et pouvoir, enfin, vous parler de ces sorbets fabuleux, j’y suis retourné il y a quelques jours avec ma chère sœurette (amatrice de glace s’il en est). La fraise n’était pas au rendez-vous, je me suis donc penché sur la pêche, subtile et complexe, le melon un peu en retrait mais très désaltérant, et l’abricot qui donnait un coup de fouet à mon pot aux trois parfums.

Bien que selon moi la force de Grom réside dans ses sorbets, je vous recommande aussi fortement la vanille et la pistache, deux saveurs qu’on a l’habitude de voir sous forme de pastiches, mais qui sont ici étonnamment restituées. La réglisse et le caramel au sel de l’Himalaya sont également à lécher un jour ou l’autre… non franchement, faites am stram gram, je ne vois pas d’autre solution.

Avant de finir, je me dois de dire également deux mots sur leur crème chantilly (supplément à 0,50€). Ferme, riche, onctueuse, et avec un léger goût fermier, cette crème est à tomber, ni plus, ni moins !

D’habitude j’essaye de conclure mes articles par une petite phrase récapitulant mes impressions… mais si j’ai réussi celui-ci vous ne devriez même pas être toujours là, assis sur votre chaise, à lire ces dernières lignes… non, vous devriez avoir le derrière déjà en route pour vous farcir une boule ou trois ! Profitez-en, le soleil repointe le bout de son nez.

Grom
81 rue de Seine
75006 Paris, France
Tél. : 01 40 46 92 60
www.grom.it

Ouvert l’été du lundi au mercredi, de 12h à 23h ; du jeudi au samedi, de 12h à minuit ; le dimanche de 11h à 23h.
Ouvert l’hiver du lundi au mercredi, de 13h à 22h30 ; du jeudi au samedi, de 13h à minuit ; le dimanche de 12h à 22h30.

Mon pot moyen (avec 3 parfums) et un supplément chantilly fut à 5,20€.

Facebooktwitterpinterestmail
rssyoutubevimeoinstagram
Publié dans Douceurs, Paris 6e
Mots-clefs : , , , , , , , , ,

2 commentaires pour
“Grom la fraise qui fit chavirer mon cœur

    Cécile le 19 septembre 2015 à 21:08
  1. Faute d’avoir raté celui de bordeaux j’ai testé ta recommandation pour Paris, le dernier jour des vacances même si l’air était frais ce fut divin, le chocolat, la noisette, la figue, la myrtille ET le biscuit des cornets. Merci pour ce conseil avisé!


  2. T. Tilash le 24 septembre 2015 à 11:18
  3. Merci pour ton commentaire Cécile ! Je suis ravi que tu aies apprécié Grom.
    Je me suis penché un peu plus sérieusement sur la question glaciaire récemment, et je continue de trouver que la qualité des glaces et des sorbets y est exemplaire.

    J’ai récemment découvert “Une glace à Paris”, dont certains parfums sont incroyablement envoutants… mais ça c’est pour un autre article.

    (et pour les lecteurs qui passeraient par là, et se demanderaient quelle était la recommandation sur Bordeaux, il s’agit de “Del’Ice n’Coffee” que je n’ai pas testé personnellement, mais qui m’a été chaleureusement conseillé par une source que je qualifierais de “très sûre”).


Laisser un commentaire

Newsletter

Newsletter

Recevez chaque mois, dans votre boîte mail, les derniers articles de Chez Food !

Parfait, vous devriez recevoir un email rapidement afin de confirmer votre inscription.