L’arrivage le petit jeune qui monte, qui monte

Par · 11 décembre 2018

L'Arrivage - Filet mignon de cochon duroc en basse température, panais, grenailles, carotte de chez Albert, jus de cuisson miel et soja

Planqué à l’angle d’une petite ruelle à deux pas des Halles de Sète (où le chef se fournit quasi-exclusivement), L’arrivage a su rapidement conquérir les autochtones avec sa cuisine du marché raffinée. C’était donc avec enthousiasme que je suis rentré goûter la cuisine du chef Jordan Yuste, et l’enthousiasme m’a accompagné jusqu’à la sortie !

L'Arrivage - Velouté de butternut, noix de St Jacques roties, espuma au parmesan 36 mois d'affinage, herbes fraiches

Velouté de butternut, noix de St Jacques rôtie, espuma au parmesan 36 mois d’affinage, herbes fraîches
Disons-le tout de suite, il n’y avait qu’une seule noix de St Jacques planquée dans ce velouté alors qu’on en aurait aimé deux (ou même trois). Ce petit désagrément quantitatif mis de côté, je n’ai pas grand chose à reprocher à ce bol de velours. Chaque élément nous caressait avec tendresse, y compris cette unique St Jacques, cuite à la perfection, et dont le goût, pourtant suave, transperçait allègrement les couettes moelleuses de la butternut et de l’espuma de parmesan.

L'Arrivage - Filet mignon de cochon duroc en basse température, panais, grenailles, carotte de chez Albert, jus de cuisson miel et soja

Filet mignon de cochon duroc en basse température, panais, grenailles, carotte de chez Albert, jus de cuisson miel et soja
Allez, rebelote, mettons illico de côté la seule contrariété porcine, à savoir que la viande manquait de fondant, et que le masticage s’en trouva donc plutôt dynamique. Cependant, la jutosité de l’animal remplissait bien son rôle de titilleur de glandes salivaires et les végétaux furent traités avec justesse et équilibre, ni trop, ni pas assez, pile poil.
Ne vous fiez pas à l’intitulé “miel et soja” qui évoque des souvenirs sirupeux et agressifs, car le jus de cuisson n’apporta ici qu’un liant de fond, une touche pastelle pour mieux se promener dans l’assiette.

L’Arrivage a déjà commencé à faire parler de lui, le chef Jordan Yuste a en effet été élu Jeune Talent 2019 par Gault & Millau, et du haut de mes 5 cm de barbe j’affirme que c’est amplement mérité.
Et puisque les soucis pécuniaires sont d’actualité, précisons que le midi on se coltine une entrée et un plat pour 19€, et que si ce jour-là je n’avais pas eu un carrot cake qui m’attendait sagement à la maison, j’aurais déboursé les 4€ supplémentaires pour le dessert sans aucune hésitation !
Je crois bien qu’il va donc falloir y retourner…

L’Arrivage
13-15 rue André Portes
34200 Sète, France
Tél. : 06 68 47 99 75
www.restaurant-larrivage.com

Ouvert du mercredi au samedi, de 12h à 13h45, puis de 20h à 21h45.

Ce midi, le prix du menu entrée/plat fut de 19€.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail
rssyoutubevimeoinstagram
Publié dans Restaurants, Sète
Mots-clefs : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Newsletter

Newsletter

Recevez chaque mois, dans votre boîte mail, les derniers articles de Chez Food !

Parfait, vous devriez recevoir un email rapidement afin de confirmer votre inscription.