Articles contenant le mot ‘porc’

Kotteri Ramen Naritake ramen bulldozer

Par · 22 août 2016

Koterri Ramen Naritake

Difficile de justifier l’écriture de cet article par cette chaleur… parce qu’il est vrai qu’aujourd’hui, un gros bol de bouillon bouillant rempli de nouilles et de porc, ce n’est pas tout à fait ce que j’ai en tête pour me désaltérer… quoique…

Dans la bataille qui fait rage dans le quartier de l’Opéra à Paris, entre les restaurants japonais authentiques et les rades tenus par des chinois (dont certains arrivent quand même à se retrouver avec une queue de blanc becs devant la porte, allez comprendre…), Kotteri Ramen Naritake est un relativement nouveau venu qui a tout de suite résonné dans les sphères nippophiles !

Lire la suite »

Publié dans : Paris 1er, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , ,

Frenchie to go sucré-salé-sucré

Par · 29 juin 2016 · 1 commentaire

Frenchie to go - Pulled pork sandwich, frites

Oui, oui, je sais… si j’étais un blogueur qui se respecte, un véritable excité de la food news, cela fait déjà 3 ans que je vous aurais parlé de Frenchie to go. Mais parfois il faut laisser passer la (longue) vague d’extasiés, pour aller tranquillement se siffler un sandwich.

C’est donc les mains dans les poches que je suis allé voir si cette troisième adresse Frenchie de la rue du Nil valait le détour.

Lire la suite »

Publié dans : Paris 2e, Restaurants
Mots-clefs: , , , ,

Myeongdong Gyoja mandu mon tendre...

Par · 23 décembre 2015

Myeongdong Gyoja - Mandu

Occasionnellement, j’incrusterai, ni vu ni connu, un petit article souvenir de la Corée du Sud… Car j’ai beau avoir passé quasiment un an à vous en parler, j’ai toujours du rab, et entre nous, je crois que ça en vaut la peine !

Si vous allez à Séoul, et que vous recherchez un peu dans quel restaurant aller, vous tomberez très certainement sur des recommandations de Myeongdong Gyoja (parfois écrit Myeongdong Gyoza). Le genre d’endroit où l’on fait la queue gentiment avant d’être servi, où il faut passer commande rapidement si on ne veut pas impatienter les serveurs, et où le choix est réduit au strict minimum.

Ah oui, le genre d’endroit où l’on se lèche les babines aussi…

Lire la suite »

Publié dans : Restaurants, Séoul
Mots-clefs: , , ,

Le Grand Pan venez armé

Par · 30 juillet 2015 · 2 commentaires

Le Grand Pan

Au Grand Pan on n’y va pas par quatre chemins, alors je vais suivre l’exemple, retrousser mes manches, et pan !

Lire la suite »

Publié dans : Paris 15e, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , ,

Ober-salé chlorure de sodium aux abonnés absents

Par · 2 juillet 2015

Ober-salé

Je l’ai dit et je le redis, ça ne me fait pas plaisir de faire la moue en parlant d’un restaurant du calibre d’Ober-salé. Il ne fait aucun doute que le chef est talentueux et sincère, et que le sommelier et maitre d’hôte est passionné. Il ne fait aucun doute qu’un repas de cette qualité, à ce tarif doux, est une chose rare.

Mais…

Lire la suite »

Publié dans : Paris 11e, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , , , , ,

La Mare aux Oiseaux envolée lyrique

Par · 13 juin 2015 · 4 commentaires

La Mare aux Oiseaux - Grue Royale

Les bouchons sur le périph’… Les conards qui klaxonnent… Les autoroutes interminables… Le dos en vrac, le t-shirt trempé de sueur, le cerveau qui palpite…

Et puis on arrive à la Mare aux Oiseaux

On gazouille avec les oiseaux en liberté un peu partout : les grues royales qui vous observent autant que vous les observez ou les poules poilues comme des shih tzu. On grattouille la tête du chien de la maison. On se prélasse dans le jacuzzi. On fait une sieste dans notre petite baraque sur pilotis. Et puis… et puis… on s’attable chez le Chef Eric Guerin pour poursuivre le voyage un peu plus loin encore…

Lire la suite »

Publié dans : Restaurants, Saint-Joachim
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Mong Jung Heon de Séoul à Guangzhou il n'y a qu'un pas

Par · 7 décembre 2014

Mong Jung Heon - Séoul

Les dim sum, ces bouchées, souvent cuites à la vapeur, spécialités de la région de Guangzhou (ou Canton) en Chine, n’ont pas grand chose de coréen…

Ça vous pose un problème ? Moi non.

Lire la suite »

Publié dans : Restaurants, Séoul
Mots-clefs: , , , , , , , ,

Hanbang Wang Jokbal Bossam le pied de porc, mon doudou à moi

Par · 27 novembre 2014

jokbal

Lorsqu’on flâne dans un pays étranger, il faut aiguiser son instinct. Parfois on tombe sur des mauvaises pioches, comme j’en ai parlé récemment, et parfois on a le museau qui renifle une perle et la langue qui confirme la trouvaille.

Lire la suite »

Publié dans : Restaurants, Séoul
Mots-clefs: , , , , , ,

Ojeon Ohu (오전오후) à la recherche du ravioli perdu

Par · 20 septembre 2014

Ojeon Ohu - mandu

C’est avec l’espoir de manger des mandu (raviolis coréens cuits à la vapeur) dans un petit bouiboui qui ne paye pas de mine mais qui, si mes informations sont bonnes, délivre des bouchées raffinées pour trois francs six sous, que j’ai trainé du côté d’Apgujeong-dong…

Le mandujip était fermé, mais mon ventre avait déjà pris sa décision, et dans ces circonstances, inutile de chercher à le raisonner. Lorsque nous passâmes, mon ventre et moi, devant Ojeon Ohu, malgré l’apparence un peu trop proprette de cette cantine, la promesse de mandu sur le menu affiché à l’extérieur suffit à nous happer à l’intérieur.

Lire la suite »

Publié dans : Restaurants, Séoul
Mots-clefs: , , , ,

Blue Valentine velours bleu

Par · 13 juin 2014 · 3 commentaires

Blue Valentine - Déclinaison Jasmin et caramel

Difficile d’aller au Blue Valentine sans attendre une chambre obscure… des chaises dépareillées en cuir, de la fumée épaisse de cigarettes d’un autre temps… un verre terni par les nombreuses mains crapuleuses qui ont porté ce liquide ambré et salvateur aux lèvres des oubliés… un piano légèrement désaccordé, et la voix rauque de Tom Waits vibromassant notre cœur et notre âme…

Click, on éteint l’épisode nostalgique, on enclenche la pédale d’accélération jusqu’à 88 miles par heure, et on arrive en 2014. Je vous ai parlé de Neva Cuisine, puis de Semilla, et bien Blue Valentine est dans la même lignée pleine de peps et de couleurs. Pas d’obscur, pas de rauque ; de la lumière, de la boiserie fine, et aux murs des sérigraphies qui réalisent l’étonnant exploit de convoquer le mauvais goût pop et kitch des années 60, 70, 80 et 90 réunies… mais passons la déco, et plongeons-nous sur l’assiette.

Lire la suite »

Publié dans : Paris 11e, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , , , , , ,