Sawore Boribap (사월에보리밥) bebop culinaire

Par · 24 avril 2015 · 4 commentaires

Sawore Boribap

Le bebop se distingue des premières formes du jazz par un tempo souvent très rapide, des phrasés dynamiques et des grilles harmoniques très fournies.
Du moins, c’est ce que nous dit l’intellect sans limite de Wikipédia.

Alors quel rapport entre cette musique débridée et le boribap ? Dans les deux cas ça part dans tous les sens, mais quand l’accord est réussi on frappe du pied d’enthousiasme !

Sawore Boribap

Pour le boribap prenez de l’orge (mais si vous préférez le plus classique bibimbap, prenez du riz).

Sawore Boribap

Ajoutez 5, 6… 8, ou plus, ou moins, de petits légumes marinés et de végétaux fermentés. Vos gammes sont prêtes.
Enveloppez le tout dans un bon shlops de gochujang1 pour construire la structure rythmique endiablée.

Sawore Boribap

Mélangez le tout sans perdre un instant, mais en maintenant le swing.

Sawore Boribap - Banchan

Et improvisez avec les banchan (tous ces petits mets délicieux qu’on nous sert à toutes les sauces, en Corée du Sud) !

Le boribap de Sawore Boribap est un beau spécimen, qui maintient le tempo et qui régale le convive. On n’est pas en présence de Charlie Parker, non, mais on aurait tort de chercher des poux au grain d’orge, alors qu’il n’y a aucune fausse note.

Sawore Boribap
868, Nonhyeon-ro, Seoul Gujeong building (au sous sol)
Gangnam-gu, Séoul, Corée du Sud

Ouvert tous les jours de 11h30 à 22h, le dimanche de 11h à 22h.

8.500₩ (soit environ 7€) le boribap.

Facebooktwitterpinterestmail
rssyoutubevimeoinstagram
  1. pâte de piment []
Publié dans Restaurants, Séoul
Mots-clefs : , , , ,

4 commentaires pour
“Sawore Boribap (사월에보리밥) bebop culinaire

    Madeleine à bicyclette le 15 juin 2015 à 11:22
  1. Yum yum yum c’est que ça swing en Corée!
    Ce boribap me fait les grains doux…

    Tu penses quoi de l’abondance de produits fermentés coréens, bien ou pas bien?
    Est-ce toujours concocté dans les règles de l’art et avec le temps nécessaire?


  2. T. Tilash le 17 juin 2015 à 19:34
  3. Bonjour Madeleine,
    Merci pour ton commentaire ! Il est évident que tous les kimchi ne se valent pas, et que certains restaurants proposaient des banchan aux goûts profonds et complexes, alors que d’autres n’étaient “que” acide et piquant.
    Mais en toute honnêteté, devant la multitude de plats fermentés, le blanc-bec que je suis s’est régalé. Avec chaque repas on a ces petites assiettes toujours prêtes à nous raviver le palais, et on ne s’ennuie jamais. Alors pour répondre à ta question : “l’abondance de produits fermentés coréens : bien !”.


  4. Canhan le 6 mai 2018 à 19:48
  5. Préparant un court séjour (je présente quelques photos dans une galerie de Séoul début juin) je prépare grâce à toi mon séjour culinaire (qui sera aussi photographique …) sur ton site incroyablement frais et si accessible pour l’inculte que je suis concernant ces royaumes des saveurs … MERCI encore une fois !


  6. T. Tilash le 20 mai 2018 à 21:39
  7. Je vous ai déjà répondu sur l’article Umami, alors je me contenterai ici d’un “merci” !


Laisser un commentaire

Newsletter

Newsletter

Recevez chaque mois, dans votre boîte mail, les derniers articles de Chez Food !

Parfait, vous devriez recevoir un email rapidement afin de confirmer votre inscription.