Kalguksu alley l'allée de la nouille (vraiment)

Par · 7 août 2014 · 2 commentaires

Kalguksu Alley

Namdaemun est l’un des plus gros marchés de Séoul, avec des boutiques vendant habits, lunettes de soleil, quelques brics et beaucoup de brocs… Je n’y ai pas vu grand chose d’intéressant pour être franc, si ce n’est cette petite allée d’à peine 50 mètres de long, qui se cache derrière une porte en plastique, et dans laquelle se pressent pas moins de 20 stands tous spécialisés dans la même chose : les nouilles kalguksu !

Kalguksu Alley

Alors, Mme. Tilash et moi avançâmes, pas à pas, main dans la main, observant calmement à droite puis à gauche toutes ces femmes nous criant dessus, nous montrant des chaises vides devant leurs petites échoppes, cherchant par tous les moyens à nous inciter à nous assoir à leur table plutôt qu’aux 19 autres… On se serait presque senti sur le tapis rouge de Cannes, entouré de paparazzi à l’affut du bon cliché, mais en plus étroit et avec un fumet intense se glissant dans nos narines…

Une fois la totalité du chemin parcouru, on prend son courage à deux mains et on retourne dans l’autre sens, mais cette fois on s’arrête quelque part. Où ? Là où il y a le moins de places disponibles bien sûr ! Ce jour-là il s’agissait de Geojae Sikdang (거제식당), mais à vrai dire, si l’on croit ce qu’on peut lire sur internet, tous les restos de l’allée sont sensiblement similaires.

Kalguksu Alley

Les kalguksu sont des nouilles de blé coupées au couteau, servies dans un bon gros bol de bouillon de fruits de mer, agrémentées de quelques courgettes, ciboules, algues, et de ce que je croyais être des filaments d’omelette extrêmement aérienne, mais qui en réalité semble être du yubu, un beignet de soja frit (ce sont ces filaments que vous voyez sur la photo, les nouilles étant submergées). Pour finir, un peu de gochujang, toujours cette pâte de piment, et on plonge…

Le bouillon était agréable, assez léger, peu agressif. Les nouilles, en revanche, méritent bien leur célébrité : à l’allure mal coiffée, elles ont une texture incroyable, avec du répondant, de la présence, il faut les saluer, les mâcher et ce n’est qu’ensuite qu’elles deviennent douceur…

Pendant qu’on patiente pour nos kalguksu, on nous sert pleins de bonnes petites choses, un mini-boribap (version du bibimbap avec de l’orge) succulent, des algues croustillantes et salées, et bien sûr quelques banchan (ces petits accompagnements servis avec presque tous les repas coréens), dont le fameux kimchi (chou pimenté et fermenté).

On ressort de là prêt à exploser, on s’est régalé, et on a déboursé, tenez-vous bien, 5.000 par personne, soit environ 3,60€ !

Alors si la cérémonie d’accueil de la Kalguksu alley ne vous fait pas peur, n’hésitez pas une seconde à vous frotter à ces nouilles rustiques et délectables.

Kalguksu alley
21, Namdaemunsijang 4-gil
Jung-gu, Séoul, Corée du Sud

Ouvert tous les jours sauf le dernier dimanche de chaque mois, de 6h à 21h.

Ce midi, le prix par personne fut de 5.000 (soit environ 3,60€).

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail
rssyoutubevimeoinstagram
Publié dans Restaurants, Séoul
Mots-clefs : , , , , , , ,

2 commentaires pour
“Kalguksu alley l'allée de la nouille (vraiment)

    bon vivant le 13 août 2014 à 06:45
  1. Je suis toujours ravie de vous lire M.Tilash J’adore votre façon d’écrire les détails culinaire ça fait plaisir,
    Bonne continuation.


  2. T. Tilash le 15 août 2014 à 07:51
  3. Merci beaucoup !


Laisser un commentaire

Newsletter

Newsletter

Recevez chaque mois, dans votre boîte mail, les derniers articles de Chez Food !

Parfait, vous devriez recevoir un email rapidement afin de confirmer votre inscription.