Taiyaki

sans arête

Au détour d’une rue, je chope un petit taiyaki, ce qui signifie “daurade cuite”. Mais il s’agit en fait d’une gaufre fourrée au chocolat (plus traditionnellement on la trouve aux haricots rouges).

Mouais bof… pour une fois je ne m’extasie pas, je ne vente pas la supériorité culinaire des japonais, car ce gâteau m’a paru assez fade et le chocolat pâteux et sans goût.

Garçon, une gaufre au Nutella s’il vous plaît !