Comme à Lisbonne quand la saudade vous prend

Par · 20 mai 2012

J’ai découvert les pasteis de nata grâce à mon ami Martin. Lors d’un passage dans la ville d’Espinho (prononcez “Chpino”) au Portugal, il m’emmena dans le genre d’endroits magiques que seuls les initiés connaissent et où il faut habituellement des années avant de mériter y pénétrer. Je n’étais pas particulièrement méritant, je lui en suis donc d’autant plus reconnaissant.

En pénétrant dans un immeuble, suivant un long couloir, on arrivait dans une salle à l’odeur unique. Il ne s’agissait pas d’une poker room clandestine enfumée ni d’une table où l’on dégustait des ortolans sous une serviette, mais des fourneaux en pleine activité d’une boulangerie fermée.

La façade n’ouvrait que le jour, mais la nuit il était encore possible aux mecs dans le coup, de se faufiler pour accéder aux coulisses de la boulangerie et acheter des pasteis de nata tous chauds tous bons en veux-tu en voilà !

Disons-le tout de suite, les flans c’est pas trop mon truc. Mais ces petites tartelettes à la pâte feuilletée, à la garniture onctueuse, et au goût subtil de cannelle (pas trop mon truc non plus…), réussissent, lorsqu’elles sont servies tièdes, à vous transporter à l’âge de 4 ans quand vous vous blottissiez contre votre nounours géant.

Dans la petite pâtisserie du 4ème arrondissement Comme à Lisbonne, la patronne vous accueille avec un grand sourire communicatif. La devanture est petite, 2 tabourets accueillent les téméraires qui veulent manger sur place (avec parait-il un excellent café), quant à moi ce sera une boite de 6 à emporter et partager avec Martin (obligé) et sa petite famille.

La pâte feuilletée est légère et croustillante, la crème chaude est caressante et réconfortante, et la cannelle est servie à côté, donc vous pouvez décider de ne pas en mettre. Mais peut-être que cette petite poudre que j’ai longtemps laissée aux oubliettes à finalement son mot à dire, parce que si la texture de ces pasteis de nata est absolument parfaite, son goût est un poil de nounours plus fade que dans mon souvenir. Je préférerais que la cannelle soit directement dans la crème plutôt qu’en option, mais franchement je chipote.

Comme à Lisbonne
37 rue du Roi de Sicile
75004 Paris, France
Tél. : 07 61 23 42 30
www.commealisbonne.com

Ouvert de 11h00 à 19h00 du mardi au dimanche.

Prix: 2€ le pastel de nata – 12€ la boîte de 6.

Facebooktwitterpinterestmail
rssyoutubevimeoinstagram
Publié dans Douceurs, Paris 4e
Mots-clefs : ,

Laisser un commentaire

Newsletter

Newsletter

Recevez chaque mois, dans votre boîte mail, les derniers articles de Chez Food !

Parfait, vous devriez recevoir un email rapidement afin de confirmer votre inscription.