Christian Constant dernière chance

Par · 21 octobre 2015

Christian Constant - Glace au lait d'amandes et café

Ça fait un bail que je n’ai pas écrit d’article, mais c’est que je vous concocte un petit dossier qui me prend plus de temps que prévu… Je me devais cependant de faire une place dans mon agenda pour vous parler des glaces de Christian Constant, car après il sera trop tard…

En effet, M. Constant (à ne pas confondre avec le chef des Cocottes), chocolatier et pâtissier, part à la retraite à la fin du mois d’Octobre. Alors je sais que ce n’est plus trop la saison des glaces, mais croyez-moi cela n’a pas la moindre importance.

Christian Constant - Glaces à la vanille et sorbet cacao

La glace au lait d’amandes est sympathique mais ne m’enthousiasme pas énormément. C’est sûrement une affaire de goût, car je ne suis pas un inconditionnel de l’extrait d’amande sucré utilisé dans les frangipanes, et bien que j’ignore si un tel extrait est utilisé dans cette glace, elle en a les caractéristiques.

La glace au café est excellente. Même saveur rassurante à laquelle on s’attend quand, enfant, on prend un dessert au café, cette glace (comme toutes les autres d’ailleurs) est dense et onctueuse et gourmande et…

La glace à la vanille est délicieuse ! C’est jaune, c’est doux, et ça vous chante une berceuse gentiment au coin du feu.

Et puis… et puis, il y a le sorbet au cacao… Habituellement, je ne comprends pas le concept : le chocolat se marie tellement bien avec la crème qu’en faire un sorbet me parait un peu snob. Mais celui-ci n’a rien d’un costume trois pièces, au contraire. Plus dense encore que les autres parfums, presque collant au palais comme un fudge anglais, il ravirait n’importe quel gamin. Et le premier des gamins dans notre cas, c’est moi. Il est addictif, il augmente l’adrénaline, en somme, il est impressionnant.

Je n’ai pas essayé les sorbets aux fruits, mais j’en ai entendu le plus grand bien.

Christian Constant - Tuiles et biscuits

Toutes les glaces donnent une sensation de grosse marmite en cuivre dans laquelle mijotent les ingrédients avant de rejoindre une sorbetière manuelle en bois. En d’autres termes du “vraiment fait maison”. Ici, personne n’essaye de vous impressionner avec la qualité d’un café éthiopien Yirgacheffe ou d’une Vanille de Tahiti cueillie à la main, une technique irréprochable est simplement mise au service de la joie de déguster une bonne glace.

J’ai découvert Christian Constant la semaine dernière, et j’ai pourtant l’impression qu’il m’a accompagné durant toute mon enfance.

Dans moins de deux semaines il ferme… définitivement. Alors n’attendez pas que les températures remontent, ce n’est qu’un détail, et foncez vous coltiner une de ces magnifiques glaces tant qu’il en est encore temps. Et M. Constant, je vous tire mon chapeau et mon moi de 10 ans vous remercie infiniment.

Christian Constant
37 rue d’Assas
75006 Paris, France
Tél. : 01 53 63 15 15
www.christianconstant.fr

Ouvert tous les jours de 9h30 à 20h jusqu’à fin Octobre 2015

Cet après-midi le prix des glaces fut d’un argent de poche et demi…

Facebooktwitterpinterestmail
rssyoutubevimeoinstagram
Publié dans Douceurs, Paris 6e
Mots-clefs : , , , , ,

Laisser un commentaire

Newsletter

Newsletter

Recevez chaque mois, dans votre boîte mail, les derniers articles de Chez Food !

Parfait, vous devriez recevoir un email rapidement afin de confirmer votre inscription.