Articles contenant le mot ‘Ferran Adrià’

41° Experience un frisson en attendant le tremblement

Par · 15 février 2014

41° Experience - Glaçon, Vermouth

En juillet 2011, elBulli ferma ses portes. Ce restaurant 3 étoiles, élu plusieurs fois “meilleur restaurant du Monde”, et reconnu comme le berceau de la cuisine moderniste, a indéniablement changé la gastronomie mondiale ; ses méthodes, ses préoccupations, ses prétentions. Ferran Adrià est considéré comme le Pape du Temple, mais son frère, Albert Adrià, a dirigé les opérations sucrées pendant plusieurs années avant de prendre la tête de l’atelier de recherche créative du restaurant. Bien qu’étant resté dans l’ombre médiatique, son importance dans le développement de ce que les frères appellent la cuisine d’avant-garde n’est donc pas à sous-estimer.

Albert Adrià n’est pas “le frère de Ferran Adrià”. Albert Adrià est un cuisinier, un chef, et pas n’importe lequel.

elBulli rouvrira prochainement ses portes sous la forme d’une fondation. Ce que cela veut dire exactement, peu de gens le savent, peut-être pas même Ferran Adrià lui-même. Mais Albert Adrià, lui, a décidé de prendre son envol en ouvrant plusieurs restaurants à Barcelone. 41° Experience est l’un d’entre eux.

Lire la suite »

Publié dans : Barcelone, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La ballade de Jörg Zipprick le vaillant chevalier contre le dragon moléculaire

Par · 5 décembre 2013

Jorg Zipprick - La genèse du moléculaire selon Harold McGee

Un blog sans un coup de gueule, ça ne serait pas tout à fait un blog n’est-ce pas ?

Je m’efforce depuis le début à partager mon enthousiasme sur la cuisine, la gastronomie sous tous ses aspects, et si j’exerce parfois ma langue critique ce n’est que par amour pour cet art des saveurs et des senteurs. Certaines personnes cependant semblent motivées par d’autres ambitions, et aujourd’hui je me sens dans l’impossibilité de ne pas réagir à des mots que je viens de lire dans le dernier numéro du magazine Gmag (n° 18 – nov.-déc. 2013).

Je vais donc vous parler d’un journaliste, Jörg Zipprick, qui mène une bataille sans merci contre la cuisine moléculaire, et qui vient de pondre le summum de la malhonnêteté intellectuelle, un article intitulé “La genèse du moléculaire selon Harold McGee”.

Lire la suite »

Publié dans : Aventures culinaires, Lectures
Mots-clefs: , , , , , , , , ,