Articles contenant le mot ‘chips’

Jung Sik Dang (정식당) où est le kimchi ?

Par · 27 mars 2015

Jung Sik Dang

Un véritable monde culinaire inexploré m’attendait à Séoul. Mais je ne pouvais pas ne pas tenter, ne serait-ce qu’une fois, d’aller dans un resto prout prout, avec des petites poudres et des coups de pinceau sur l’assiette, des plats à photographier, à Instagrammer, à Twitter

J’ai beau me moquer un peu, mais je n’y peux rien, j’aime ça. Je veux bien aller au Marché Gwangjang tous les jours y manger des bindaetteok et des gimbap, mais de temps en temps j’ai envie qu’on me présente une assiette chirurgicale, avec une dizaine d’éléments minutieusement composés, architecturés, aux goûts qui enchantent ou parfois même défient.

Jung Sik Dang fait parti des rares restaurants servant avec des pincettes une cuisine coréenne (la plupart des restaurants huppés de Séoul étant occidentaux). Et j’avais hâte de voir quelle tournure cela pouvait bien prendre. Lire la suite »

Publié dans : Restaurants, Séoul
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Blue Valentine velours bleu

Par · 13 juin 2014 · 3 commentaires

Blue Valentine - Déclinaison Jasmin et caramel

Difficile d’aller au Blue Valentine sans attendre une chambre obscure… des chaises dépareillées en cuir, de la fumée épaisse de cigarettes d’un autre temps… un verre terni par les nombreuses mains crapuleuses qui ont porté ce liquide ambré et salvateur aux lèvres des oubliés… un piano légèrement désaccordé, et la voix rauque de Tom Waits vibromassant notre cœur et notre âme…

Click, on éteint l’épisode nostalgique, on enclenche la pédale d’accélération jusqu’à 88 miles par heure, et on arrive en 2014. Je vous ai parlé de Neva Cuisine, puis de Semilla, et bien Blue Valentine est dans la même lignée pleine de peps et de couleurs. Pas d’obscur, pas de rauque ; de la lumière, de la boiserie fine, et aux murs des sérigraphies qui réalisent l’étonnant exploit de convoquer le mauvais goût pop et kitch des années 60, 70, 80 et 90 réunies… mais passons la déco, et plongeons-nous sur l’assiette.

Lire la suite »

Publié dans : Paris 11e, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , , , , , ,

41° Experience un frisson en attendant le tremblement

Par · 15 février 2014

41° Experience - Glaçon, Vermouth

En juillet 2011, elBulli ferma ses portes. Ce restaurant 3 étoiles, élu plusieurs fois “meilleur restaurant du Monde”, et reconnu comme le berceau de la cuisine moderniste, a indéniablement changé la gastronomie mondiale ; ses méthodes, ses préoccupations, ses prétentions. Ferran Adrià est considéré comme le Pape du Temple, mais son frère, Albert Adrià, a dirigé les opérations sucrées pendant plusieurs années avant de prendre la tête de l’atelier de recherche créative du restaurant. Bien qu’étant resté dans l’ombre médiatique, son importance dans le développement de ce que les frères appellent la cuisine d’avant-garde n’est donc pas à sous-estimer.

Albert Adrià n’est pas “le frère de Ferran Adrià”. Albert Adrià est un cuisinier, un chef, et pas n’importe lequel.

elBulli rouvrira prochainement ses portes sous la forme d’une fondation. Ce que cela veut dire exactement, peu de gens le savent, peut-être pas même Ferran Adrià lui-même. Mais Albert Adrià, lui, a décidé de prendre son envol en ouvrant plusieurs restaurants à Barcelone. 41° Experience est l’un d’entre eux.

Lire la suite »

Publié dans : Barcelone, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

David Toutain épure boisée

Par · 8 janvier 2014 · 5 commentaires

David Toutain

Il est tellement facile de se perdre… Pendant qu’une cuisine se complexifie jusqu’à l’extrême, une autre, sous prétexte de naturel, se simplifie à l’ennui.

Pourtant le raffinement n’est pas l’ennemi du brut, et la richesse n’est pas forcément synonyme de baroque… David Toutain semble bien l’avoir compris. Cet ancien chef du restaurant Agapé Substance, qui était auparavant passé par les maisons de Bernard Loiseau, Marc Veyrat, Alain Passard, Luis Aduriz (Mugaritz), vient d’ouvrir un lieu paisible, aux couleurs boisées, où la porcelaine fine et éclatante se mêle au rugueux du grès, et où les plats d’une rare complexité se livrent à nous comme des évidences.

Lire la suite »

Publié dans : Paris 7e, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,