Articles contenant le mot ‘3 étoiles’

Éléments de conversations culinaires – Anne-Sophie Pic chef plurielle

Par · 25 janvier 2016

Élements de conversations culinaires - Anne-Sophie Pic

Les plus belles découvertes sont celles qu’on n’attend pas. On se laisse aller gentiment au flot de la rivière en croyant arriver en terre connue, et puis on déboule sur une petite source d’eau aussi inattendue qu’enchanteresse…

Ainsi, lorsque Alexandre C. enfila sa barbe blanche et se coiffa de la tunique rouge de saison pour m’offrir Éléments de conversations culinaires d’Anne-Sophie Pic, je ne pensais pas que sa lecture m’enthousiasmerait à ce point !

Lire la suite »

Publié dans : Lectures
Mots-clefs: , ,

Takazawa voyage dans l'imaginaire d'un chef

Par · 13 novembre 2012

Après quelques jours passés à découvrir au gré du hasard les joies de la gastronomie japonaise, Mme. Tilash et moi nous rendîmes à notre première table réservée à l’avance (et pas qu’un peu, car pour s’assurer de pouvoir poser son derrière sur l’une des dix chaises du restaurant, il est vivement recommandé de réserver trois mois avant votre venue).

La rumeur annonce fièrement que Chef Takazawa a refusé une ou plusieurs étoiles Michelin, lorsque celles-ci ont frappé à sa porte. Je ne sais pas si c’est vrai, mais cela ne m’étonne pas car ce restaurant ne semble pas se soucier d’être moderniste ou classique, d’être japonais, français ou même méditerranéen, il ne se soucie pas non plus d’être prétentieux ou convivial. Alors les étoiles elles sont dans les yeux d’Akiko, la femme du chef, qui apporte chaque plat avec autant d’enthousiasme et de sympathie que les cuistots ont de concentration.

Quelqu’un a dit un jour « faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux ». Cette devise pourrait être celle du restaurant, quoique Takazawa-san trouverait sûrement qu’elle manque un peu de fantaisie…

Lire la suite »

Publié dans : Restaurants, Tokyo
Mots-clefs: , , , , ,

El Bulli: Cooking in Progress la dissection morne d'un magicien

Par · 26 mai 2012

J’étais impatient de voir le documentaire « El Bulli: Cooking in Progress » du réalisateur allemand Gereon Wetzel. J’ai toujours été fasciné par « l’homme qui a tout changé », et ai même tenté deux années consécutives de réserver dans son restaurant mythique… en vain est-il vraiment utile de le préciser. Je m’intéresse beaucoup à la cuisine de Ferran Adrià, et je pensais que ce film m’éclairerait d’avantage sur sa pensée, sa créativité, son univers…

Il ne le fit pas.

Lire la suite »

Publié dans : Cinéma gastronomique
Mots-clefs: , , , ,

Entre les Bras on s'y sent bien

Par · 29 mars 2012

Tout le monde connaît Michel Bras. Si vous êtes gastronome vous rêvez depuis longtemps de goûter (si ce n’est pas déjà fait) à son fameux Gargouillou, cette assiette baroque mêlant (selon les saisons) plus d’une quarantaine de légumes, herbes et fleurs, tous cuits séparément, différemment, au plus juste, au plus précis. Si vous n’êtes pas gastronome, il y a tout de même fort à parier que vous avez mangé au moins une fois dans votre vie un coulant au chocolat (ou mi-cuit), ce gâteau au chocolat individuel qui dégouline voluptueusement dans l’assiette quand on y plonge sa cuillère, car c’est Michel Bras qui en 1981 a inventé ce dessert que l’on retrouve aujourd’hui un peu partout.

Le film Entre les bras, réalisé par Paul Lacoste, est un magnifique documentaire s’immisçant dans la vie de Michel et de son fils Sébastien (dit Séba) au moment où le père s’apprête à lui passer les rênes de son restaurant trois étoiles de Laguiole.

Lire la suite »

Publié dans : Cinéma gastronomique
Mots-clefs: , , , , ,

Pierre Gagnaire ma première fois

Par · 1 mars 2012

Pierre Gagnaire

En juillet 2011 je fus dépucelé. Tout le monde vous prévient que c’est magique, incroyable, mais on est tellement intimement convaincu de « savoir ce que c’est ». Mais c’est justement là qu’est la magie, car c’est à la fois exactement comme on le pense, et à la fois tellement différent.

En juillet dernier, j’ai donc mangé pour la première fois dans un restaurant ayant 3 étoiles au Guide Michelin. J’ai goûté à la nourriture préparée par un maestro, j’ai cassé la tirelire pour manger le cochon le plus cher de ma vie. Bref, je suis ruiné… pas à cause de la tirelire, non, mais parce que mon palais prétentieux, snob et exigeant, déjà moqué et méprisé par mes amis, est devenu encore plus prétentieux, snob et exigeant…

Lire la suite »

Publié dans : Paris 8e, Restaurants
Mots-clefs: