Paris 10e

Le Cambodge lieu de vie

Par · 23 novembre 2015

Pourquoi vous parle-je du Cambodge, alors que c’est son petit frère qui occupe tous les esprits en ce moment ? C’est que, voyez-vous, je n’ai fréquenté que l’aîné ; le petit dernier, je n’y ai jamais mis les pieds.

Par contre le resto de l’avenue Richerand, lui, je le connais bien et depuis longtemps. Je me rappelle quand c’était le meilleur rapport qualité-prix du Canal St. Martin, et aussi le meilleur rapport qualité-qualité, car à l’époque le quartier ne croulait pas encore sous la bouffe comme aujourd’hui.

Il y avait l’accueil chaleureux, la commande à noter soi-même sur une feuille, et puis les bols remplis de spécialités cambodgiennes.

Le bobun spécial, bien sûr, incontournable de la maison, maître étalon pour le genre, avec ses saveurs équilibrées et puissantes, son chaud-froid nourrissant.
Et puis les pâtés impériaux… Ça peut paraître bête, mais quand tout ce qu’on connaît du nem c’est sa version plastifiée chez le traiteur asiatique du coin, celui-là devient vite une référence : croustillant, juteux, aux parfums intenses.
Le natin aussi vaut son pesant de cacahuètes ; ragoût de porc et crevettes avec une sauce à la cacahuète justement, original et réconfortant à la fois.
Sans oublier le « Délice banane », aux perles de tapioca et lait de coco, dont je n’ai jamais trouvé un exemplaire plus… exemplaire… chaud, suave, délicat, enfantin. Une berceuse dans les bras d’une mama cambodgienne…

Mais le Cambodge c’est surtout des souvenirs. De nombreux repas à refaire le monde avec mes chers amis Morgan, S. Kaspar, et puis Martin aussi qui nous rejoignait parfois pour y mettre son grain de sel ! Il y a aussi eu ce repas avec mes grands parents, et cette discussion qui m’a particulièrement marqué sur les qualités du thon cuit ou cru dans les restaurants japonais (mon grand-père ne comprenait pas qu’on puisse manger du thon cru, et moi, provocateur de pacotille, je lui répondais que depuis que j’en avais goûté, je ne pouvais plus en manger du cuit !).
Et puis parfois on choppait son bobun à emporter, comme récemment avec P. Zang et Giustino, histoire de pouvoir continuer le travail tout en se sustentant sérieusement…

Des bouts de vie, de petites choses, des souvenirs, ces moments qui nous définissent, nous sculptent, font de nous qui nous sommes.

Le Cambodge a rouvert ses portes, le Petit Cambodge a quant à lui encore besoin d’un peu de temps pour digérer… Il lui sera difficile de faire face à la densité du traumatisme, mais pourtant il va falloir… il va falloir continuer les bouts de vie, continuer les souvenirs, continuer de faire de ce resto un lieu vivant, entouré d’amis, de gens qu’on aime et de bobuns.

Le Cambodge
10 avenue Richerand
75010 – Paris, France
Tél. : 01 44 84 37 70
www.lecambodge.fr

Publié dans : Paris 10e, Restaurants
Mots-clefs: , , , ,

Cartel origines inconnues

Par · 1 novembre 2015

Cartel - Crème de sésame

Nouveau, pas nouveau, reconversion, changement de propriétaire, changement de cuisine, chef Laotien, plats japonais ou peut-être « fusion » (attention : mot tabou), les choses ne sont pas claires au Cartel.

Je crois qu’avant c’était un bistrot, je crois qu’ils ont changé de chef, je crois qu’ils sont censés faire de la nourriture japonaise. Mais peu importe ce que je crois, parlons de ce dont je suis convaincu : l’assiette.

Lire la suite »

Publié dans : Paris 10e, Restaurants
Mots-clefs: , , , ,

Matière à… marcher sur des œufs

Par · 20 août 2015

Matière à... - Pain et beurre au wasabi

Du noir, de l’acier, un mur rempli de miroirs « œil de sorcière », des ampoules qui pendouillent au dessus de nos têtes, et puis cette table d’hôte en bois massif phagocytant l’essentiel de l’espace de cette petite salle. C’est contemporain chic, un brin déglingué, intimiste mais convivial, à la fois décontracté et millimétré.

Dans l’assiette, comme dans la salle, Matière à… cherche l’originalité, mais sans provocation.

Lire la suite »

Publié dans : Paris 10e, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Liberté, la pâtisserie boulangerie par Benoît Castel un petit vent du nord

Par · 20 avril 2014 · 1 commentaire

Liberté par Benoit Castel

Brrr… qu’il fait froid dans cette boulangerie/pâtisserie proche du Canal St. Martin… Elle s’appelle Liberté et malgré son grand espace ouvert, on n’y sent pas beaucoup de vie. Heureusement que mon regard a vite été aimanté par l’étal de gâteaux et tartes bien plus appétissantes que leur écrin ! Des formes nettes et précises criant « haute joaillerie », mais avec une touche d’humour nous faisant des clins d’œil (par exemple un « bobo » au rhum…).

Lire la suite »

Publié dans : Douceurs, Pains et autres miches, Paris 10e
Mots-clefs: , , , , ,

Mussubi boulettes salvatrices

Par · 4 avril 2014 · 3 commentaires

Mussubi - omusubi

Par un beau jour de printemps, je suis parti à la recherche d’un dim sum cantonais vivement recommandé. Je suivais le chemin préalablement mémorisé à travers les rues du 10e arrondissement quand je me suis retrouvé nez à nez avec une pancarte « fermé le lundi »… Déboussolé et abattu, l’estomac plein de reproches et vide de substance, je me suis mis à errer comme un spectre qui n’a pas pu assouvir sa destinée de son vivant.

Lorsque mes yeux vitreux se sont posés sur la façade de Mussubi, avec sa promesse d’omusubi authentiquement japonais, et bien que je n’avais jamais entendu parlé de ces boules de riz auparavant, mon ventre a enclenché la seconde vitesse et je me suis retrouvé à l’intérieur de cette petite cabane boisée, prêt à commander.

Lire la suite »

Publié dans : Paris 10e, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , ,

Brie gourmand le pied en couche-culotte

Par · 17 novembre 2013

Brie gourmand

L’autre jour, en parcourant le forum culinaire Chowhound, je suis tombé sur un message intrigant de Ptipois, alias Sophie Brissaud. Elle y faisait mention d’une rareté, visiblement de saison, le « brie frais ». Ce fromage n’est autre que le poupon du brie, kidnappé avant d’être délivré à sa cave d’affinage, où on le laisse habituellement reposer deux mois environ, ce brie là est à peine caillé, moulé et prêt à déguster.

Devant une idée aussi alléchante, je me suis rapidement mis en quête de cette chimère mystérieuse.

Lire la suite »

Publié dans : Aventures culinaires, Paris 10e
Mots-clefs: ,

Le verre volé s'envole

Par · 18 septembre 2013

Le verre volé - Coquillages "couteaux de plongée", bouillon de cèpes secs, olives noires

En allant au Verre volé je m’attendais à passer une soirée sympathique en buvant du bon vin et en mangeant des plats simples et bien exécutés.

En réalité, j’ai passé une excellente soirée en buvant du bon vin, certes, et en m’extasiant bouchée après bouchée sur des mets complexes et subtils, brillamment exécutés !

Lire la suite »

Publié dans : Paris 10e, Restaurants
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , ,

La Ruche qui dit Oui je suis une abeille... il parait...

Par · 30 juin 2013 · 7 commentaires

La Ruche qui dit Oui - Comptoir Général

Depuis une petite année maintenant, je butine dans une ruche parlante, une ruche qui répond par l’affirmative ! Une fois par semaine, je prends mon sac à dos rayé, et je pars dard dard y chercher du bon miel (mais aussi des radis, des carottes, du paleron de bœuf, du fromage, des yaourts…).

Lire la suite »

Publié dans : Aventures culinaires, Paris 10e
Mots-clefs: , , , , , , , , , , , ,

Ten Belles jus de fruit tropical

Par · 9 juin 2013 · 1 commentaire

Ten Belles - Cappuccino, Latte art

Été. Syracuse. La réservation est pour 20h, alors il va falloir patienter un peu… Quelques pas plus loin, une rue, une autre, je rentre dans un café. Le café de l’attente, l’espresso du temps qui passe, comme souvent.

Je n’oublierai jamais ce café de Sicile, son fruité extraordinaire. Imaginez ; vous êtes dans un bar, vous demandez une bière, et lorsque vous amenez la mousse à vos lèvres, le goût à l’amertume attendue fait place à celui d’un jus de fruit tropical fraîchement pressé ! Ce ristretto m’a fait le même effet, comme si on m’avait menti toutes ces années. Je me suis retrouvé à la fois triste de cette constatation, et satisfait d’être enfin dans le vrai, d’enfin savoir ce que signifie « un bon café ».

Depuis mon retour à Paris, j’ai dû repasser à la bière… jusqu’à ce que je découvre Ten Belles et ses fruits tropicaux.

Lire la suite »

Publié dans : Douceurs, Paris 10e, Restaurants
Mots-clefs: , , , , ,

Pink Flamingo la pizza rock n' roll

Par · 24 avril 2012 · 2 commentaires

Au feu les Margherita, Regina et autres Quattro formaggi ! Ici les marguerites on les piétine avec des grosses rangers, on coupe la tête des reines et on double la quantité de fromage sur la pizza Cantona (huit fromages !). Au Pink Flamingo, on s’efforce de faire une pizza différente et créative, sans lésiner sur la qualité des ingrédients et avec une pâte confectionnée à partir de farine bio. Pour le côté rock n’ roll on s’approche donc plus de David Bowie que des Sex Pistols.

Lire la suite »

Publié dans : Paris 10e, Restaurants
Mots-clefs: